Le blog de Kallirrhoe : pensées autour la culture de l'information

Professeure-documentaliste, je partage mes réflexions sur la profession. Veille documentaire sur les sciences de l'information, les sciences de l'éducation, les bibliothèques.

27 octobre 2008

Qu'entend-on par "décrochage cognitif"?

Vu sur le site VousNousIls.fr, une interview de Stéphane Bonnéry, enseignant chercheur en Sciences de l'éducation:    


Comment définissez-vous le décrochage cognitif?

"Il s’agit du processus qui conduit un élève à se détacher progressivement de l’effort intellectuel nécessaire aux apprentissages. Il se construit presque toujours en dépit d’une volonté de bien faire, à force d’échecs de compréhension et de malentendus non dissipés. Le décrochage cognitif naît d’une somme d’humiliations et de découragements qui résultent eux-mêmes de l’incapacité pour un élève de comprendre ce que l’on attend de lui dans l’accomplissement d’une consigne ou dans la restitution de ses connaissances. L’élève travaille, mais ne perçoit pas les implicites pédagogiques des dispositifs mis en œuvre par l’enseignant."

Peut-on le prévenir?
"Oui, le décrochage cognitif peut être traité en amont. Mon propos n’est pas de culpabiliser les enseignants, mais de souligner l’intérêt de les aider à réduire au maximum la part d’implicites dans leurs pratiques pédagogiques et à créer des situations d’apprentissage qui permettent à tous les élèves de comprendre, au lieu de faire appel à de supposés pré-requis."

Posté par Archidoc à 18:52 - Didactique & Pédagogie - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire