accueilVu sur le BO spécial n°1 du 4 février 2010, la partie de l'organisation du nouveau lycée consacrée à "l 'accès de tous les lycéens à la culture".
Celle-ci parle notamment de la création d'un référent culturel dans chaque établissement :

"Un « référent culture » est désigné dans chaque lycée. Il s'agit d'un professeur volontaire qui a pour mission d'assurer la cohérence, la qualité et le suivi de la mise en œuvre du volet culturel du projet d'établissement.

Au sein du lycée, le « référent culture » s'attachera notamment à :

- contribuer à l'élaboration du volet culturel du projet d'établissement ;

- travailler en lien avec le conseil pédagogique et le conseil des délégués pour la vie lycéenne ;

- informer la communauté éducative, notamment grâce au site internet de l'établissement, de l'offre culturelle de proximité, en lien avec la délégation académique à l'éducation artistique et à l'action culturelle (DAAC) et les services éducatifs des institutions culturelles locales ;

- veiller au développement et à la mise en œuvre de projets culturels dans le cadre du temps scolaire et/ou périscolaire (classes à projet artistique et culturel, ateliers artistiques, ateliers scientifiques et techniques, espace culturel, etc.), et au développement des projets culturels proposés par le conseil des délégués pour la vie lycéenne et la maison des lycéens ;

- encourager et faciliter les démarches partenariales mises en place entre le lycée, les institutions culturelles et les collectivités territoriales ;

- valoriser sur le site internet de l'établissement les actions pédagogiques particulièrement innovantes dans le champ culturel."

Et où est passé l'enseignant-documentaliste dans tout ça? Sans vouloir entrer dans le débat, 2 solutions: soit nous sommes entendu comme "un professeur volontaire" ce qui est plutôt flatteur (au moins on nous reconnait comme tel; soit nous sommes complètement oubliés, ce qui est nettement moins élégant.

2ème interrogation: Pouvons-nous prétendre à obtenir la dénomination de référent culturel "de droit"? nos missions entrant en effet, parfaitement dans le cadre proposé, ou en tout cas être associé automatiquement au professeur volontaire?

Qu'en pensez-vous?