Le blog de Kallirrhoe : pensées autour la culture de l'information

Professeure-documentaliste, je partage mes réflexions sur la profession. Veille documentaire sur les sciences de l'information, les sciences de l'éducation, les bibliothèques.

05 février 2010

Un référent culture au lycée (et le doc?)

accueilVu sur le BO spécial n°1 du 4 février 2010, la partie de l'organisation du nouveau lycée consacrée à "l 'accès de tous les lycéens à la culture".
Celle-ci parle notamment de la création d'un référent culturel dans chaque établissement :

"Un « référent culture » est désigné dans chaque lycée. Il s'agit d'un professeur volontaire qui a pour mission d'assurer la cohérence, la qualité et le suivi de la mise en œuvre du volet culturel du projet d'établissement.

Au sein du lycée, le « référent culture » s'attachera notamment à :

- contribuer à l'élaboration du volet culturel du projet d'établissement ;

- travailler en lien avec le conseil pédagogique et le conseil des délégués pour la vie lycéenne ;

- informer la communauté éducative, notamment grâce au site internet de l'établissement, de l'offre culturelle de proximité, en lien avec la délégation académique à l'éducation artistique et à l'action culturelle (DAAC) et les services éducatifs des institutions culturelles locales ;

- veiller au développement et à la mise en œuvre de projets culturels dans le cadre du temps scolaire et/ou périscolaire (classes à projet artistique et culturel, ateliers artistiques, ateliers scientifiques et techniques, espace culturel, etc.), et au développement des projets culturels proposés par le conseil des délégués pour la vie lycéenne et la maison des lycéens ;

- encourager et faciliter les démarches partenariales mises en place entre le lycée, les institutions culturelles et les collectivités territoriales ;

- valoriser sur le site internet de l'établissement les actions pédagogiques particulièrement innovantes dans le champ culturel."

Et où est passé l'enseignant-documentaliste dans tout ça? Sans vouloir entrer dans le débat, 2 solutions: soit nous sommes entendu comme "un professeur volontaire" ce qui est plutôt flatteur (au moins on nous reconnait comme tel; soit nous sommes complètement oubliés, ce qui est nettement moins élégant.

2ème interrogation: Pouvons-nous prétendre à obtenir la dénomination de référent culturel "de droit"? nos missions entrant en effet, parfaitement dans le cadre proposé, ou en tout cas être associé automatiquement au professeur volontaire?

Qu'en pensez-vous?


Posté par Archidoc à 14:49 - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

    Référent culturel

    Bonjour,
    L'idée d'un référent culturel est effectivement à double tranchant pour nous les "doc". Soit on est in soit on est out! A nous de faire des propositions concrètes et de collaborer efficacement avec le "futur référent culturel". Notre expertise de veille et de "réseau" est à mon avis un atout majeur.

    Cordialement. Isabelle Kesler ( certifiée, lettres classiques)
    Ps : : je lis souvent vos billets, très précieux. Je prépare le capes doc interne et fais donc office de doc TZR.

    J'ai créé un modeste "netvibes" pour le printemps des poètes. Qu'en pensez-vous?
    http://www.netvibes.com/cibelle

    Posté par isabelle kesler, 05 février 2010 à 17:09
  • J'ai justement fait un stage de PA où la doc était le référent culturel du collège...

    Posté par Nota bene*, 05 février 2010 à 17:18
  • Pour ma part, je pense que ce rôle de référent culturel dépasse nos missions, notamment du point de vue organisationnel.
    Oui pour être référent mais sur quel temps ? parce que je suppose qu'encore une fois on ne nous accordera pas les HSE pour cette mission.

    Posté par Tibouline, 05 février 2010 à 18:19
  • Merci Isabelle pour ce commentaire et bon courage pour l'interne qui a eu lieu il y a deux jours il me semble.... si tu as les sujets nous sommes intéressés...

    Posté par kallirrhoe, 05 février 2010 à 19:55
  • Oui effectivement : la mission engendre des coûts (financiers et horaires) non négligeables : avec quel budget et combien d'heures supp. / semaine...

    Posté par Archidoc, 05 février 2010 à 20:29
  • Que disait la doc du collège de ses "nouvelles" missions notabene?

    Posté par kallirrhoe, 09 février 2010 à 14:27
  • Pas de mal a priori... Il s'agissait pour elle "d'officialiser" ce qu'elle faisait déjà avec parfois l'aide du FSE à savoir principalement organiser visites et partenariats divers en jonglant avec les crédits alloués, ainsi qu'assurer un atelier "Découverte de l'art contemporain" avec la prof d'arts plastiques pour des élèves volontaires.

    Posté par Nota bene*, 11 février 2010 à 00:01
  • Ok. Cela confirme nos missions

    Posté par kallirrhoe, 11 février 2010 à 08:21

Poster un commentaire