Le blog de Kallirrhoe : pensées autour la culture de l'information

Professeure-documentaliste, je partage mes réflexions sur la profession. Veille documentaire sur les sciences de l'information, les sciences de l'éducation, les bibliothèques.

30 janvier 2011

Lectures du week-end !

Les transports en commun aidant, et à défaut de partir pour Angoulême, j'ai attaqué deux ouvrages que j'avais acheté pour le CDI.

 

L'énigme de la maison Robie, de Blue Balliett :

robie"Bouleversement à Chicago : le démantèlement prochain de la maison Robie, œuvre du très célèbre architecte Frank Lloyd Wright, est annoncé. C'est un véritable désastre pour le patrimoine mondial ! Or, un mystère hante la maison... comme si elle possédait une âme propre. Tommy a l'impression qu'une ombre habite les lieux. Petra, elle, croit percevoir des appels de détresse issus de la maison elle-même. Et Calder, à l'aide de ses pentominos en trois dimensions, tente de déchiffrer l'énigme de la structure géométrique du bâtiment. Mais la méfiance règne entre Calder, Petra et Tommy. Si les trois enfants ne parviennent pas à associer leurs talents et à partager leurs découvertes, comment sauver la maison et percer à jour son secret ?..."

NDLR: Un roman intéressant pour faire entrer les élèves (différemment) dans l'histoire des arts. Ce tome parle de l'architecture, des mathématiques et d'autres oeuvres d'art en se basant sur des objets réels.

Il existe également par le même auteur:

L'énigme Vermeer   L'énigme Calder

vermeer

calder

 

...............................................................................................................................

Le deuxième ouvrage a été un véritable coup de coeur !

La fille du docteur Baudouin, de Marie-Aude Murail

fille_du_Dr_Baudouin"Ils sont deux à se partager la clientèle du cabinet. Jean Baudoin, le fondateur, la cinquantaine à la fois fringante et fatiguée. Il ne garde jamais les gens plus de dix minutes, distribue les médocs comme les regards méprisants. Les malades l'énervent de plus en plus. Et Vianney Chasseloup, un débutant, avec des yeux d'âne, un prénom de saint, une triste figure de chevalier, les cheveux en pagaille et le veston froissé. C'est lui qui soigne tous ceux dont Baudoin ne veut plus : les vieux, les gâteux, les paumés, les cas désespérés. Mais voilà qu'un jour, parmi les patients du docteur Chasseloup, se glisse une toute jeune fille aux yeux bleus, presque violets. Violaine. Aussi jolie que son prénom peut le laisser espérer. Elle a tout pour être heureuse. C'est la fille du docteur Baudoin. Alors, qu'est-ce qu'elle fait là ?"

 

NDLR: Un magnifique roman, très bien écrit ! On est emporté dans un tourbillon de sentiments, on s'attache aux personnages, on y reconnait des anecdotes,... bref un très bon moment !


Posté par Archidoc à 20:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire