Le blog de Kallirrhoe : pensées autour la culture de l'information

Professeure-documentaliste, je partage mes réflexions sur la profession. Veille documentaire sur les sciences de l'information, les sciences de l'éducation, les bibliothèques.

03 février 2015

Capes interne documentation session 2015

examen

Le sujet cette année qu'on m'a rapporté en fin d'après midi; pour le moins assez surprenant : Le rôle du professeur documentaliste dans la gestion des incivilités.

Un sujet qui je pense n'était pas attendu. En tout cas, je suis assez surprise et mes amies qui ont du réfléchir dessus aussi...

Quelles sont les attentes du jury sur un tel sujet... C'est sûr que cette question fait partie des choses à gérer dans notre quotidien. Nous avons notre rôle à jouer dans cette problématique au même titre que nos collègues de disciplines voire toute la communauté éducative... mais formuler un sujet là dessus... 

Orienter sur la citoyenneté était je pense une bonne chose...

Je reste pour le moment perplexe sur ce sujet... Mais je lirai les rapports de jury pour me faire mon idée....

 

Et vous qu'en avez -vous pensez? Qu'en pensez -vous?

Posté par Kallirrhoe à 22:10 - Préparer le CAPES Interne documentation - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    Effectivement, sujet très surprenant ! Difficile de faire de l'éducation à la culture de l'information dans ce sujet !

    Posté par docadict, 05 février 2015 à 13:55
  • Rôle
    Professeur-Documentaliste
    Où : au CDI
    Incivilité
    Quand : février 2015 et ensuite
    Définir ces termes, trouver une problématique. Plutôt intéressant, non ?

    Posté par Alexandria, 05 février 2015 à 15:40
  • Oui la question est intéressante mais je ne suis pas sûre qu'il y avait matière à discuter là dessus pendant 5 heures, ensuite, je trouve qu'il y a des questions plus actuelles et passionnantes dans le monde merveilleux des docs : culture info doc, EMI etc...

    Posté par Kallirrhoe, 05 février 2015 à 20:57
  • La question n'est pas de savoir si le sujet est passionnant ou non, car cela est très subjectif, mais de réfléchir à la façon de le traiter, de le relier au métier d'une manière cohérente. Il s'agit d'un concours administratif : on évalue notre capacité à dégager une problématique pertinente et à synthétiser un dossier, quel que soit la valeur intellectuelle des textes qui le composent. De plus, on n'attend pas de nous de "discuter" une question, ce n'est pas un sujet de philo, on ne nous demande pas notre "opinion" non plus. Enfin, la réflexion personnelle ne prend pas 5 heures, mais, tout au plus, 1h30. Ce qui montre bien l'enjeu d'un tel concours.

    Posté par Yvanhoé, 07 mai 2015 à 08:21
    • Merci pour ton commentaire Yvanhoé, je te rejoins évidemment, je sais très bien que c'est un concours. Toutefois il ne s'agit pas d'un concours administratif, mais d'un CAPES d'enseignant. On nous demande quand même une réflexion sur la réalité du métier et la place du professeur documentaliste dans l'établissement. Ensuite, il y a des sujets plus plaisants que d'autres, en tout cas pour moi. Ce thème là en l'occurrence ne m'aurait pas inspirée, même si, en bonne concourante je l'aurais fait, évidemment.

      Posté par Kallirrhoe, 17 mai 2015 à 20:54
      • Je voulais dire que, dans le cas d'un concours, quel qu'il soit, l'enjeu est de montrer que l'on est capable de mobiliser ses connaissances sur un thème précis, qu'on le "sente" ou pas, qu'il nous "parle" ou non. Encore une fois, si l'on attend d'être "inspiré" par un sujet, il faut s'attendre aussi à être déçu 9 fois sur 10. Le propre d'une épreuve sélective est de mettre les candidats dans une position inconfortable, dans le but de faciliter la discrimination. Dans ce sens, il est peut-être préférable d'avoir un sujet "surprenant", comme le dit docadict, qu'un sujet banal ou trop attendu, qui ne produirait que des lieux communs. Cette année, le sujet de philosophie du concours d'entrée à l'ENS consistait également en un seul mot : Expliquer. Beaucoup de candidats ont été tellement choqués par le sujet qu'ils n'ont rien pu faire. La sélection commence là...

        Posté par Yvanhoé, 19 mai 2015 à 09:49

Poster un commentaire